Gabon: une trentaine de jeunes à l’école de la chanson

12-01-2009 12:26:10

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

Gabon Culture

Libreville, (Gabon-Culture) - La chanteuse-guitariste Annie Flore Batchiellilys, a animé un atelier de formation samedi dernier  à la cité de la démocratie, à  Libreville, sur le thème de ‘’la chanson et la voix’’, a constaté un reporter de Gabon-Culture.



Cet atelier qui a pris l’allure d’un concert populaire, a été l’occasion pour la méga star gabonaise, d’initier une trentaine d’artistes en herbe, à la chanson. 

  ‘’Je ne sais que chanter et je voudrais à travers cette rencontre, transmettre à mes jeunes frères et sœurs, cette vocation que j’ai reçue de mes parents. Une rencontre d’artistes est toujours une occasion de partage et d’amitié’’, a déclaré l’artiste.

 Annie Flore Batchiellilys qui s’est présentée en maîtresse de chant au cours de cet atelier, premier du genre, a dit vouloir également défendre la culture locale, à travers la promotion des langues du pays.  

  Plusieurs jeunes artistes de la sous- région d’Afrique centrale, ont profité de cet atelier de formation, pour nouer des relations professionnelles et fraternelles avec leurs collègues. 

  ‘’Je suis venu au Gabon  pour apprendre la musique, développer des liens professionnels avec les musiciens de notre sous- région et me faire connaître du grand public’’, a déclaré le jeune Camerounais Patrice Etoumou, saluant l’initiative prise part les organisateurs de cet atelier, qui selon lui,  permettra à beaucoup d’entre eux , d’acquérir les fondamentaux dans l’art de la chanson. 

  ‘’ La musique est un carrefour qui rassemble les peuples. Je me suis sentie en famille et je souhaite que cette rencontre soit institutionnalisée, afin de soutenir les efforts des jeunes artistes ’’, a avancé pour sa part, la jeune Louisa Angué, âgée de 18 ans.  

 Madame Batchiellilys  qui vient de célébrer ses 20 ans de carrière musicale, souhaite aujourd’hui créer une école de musique à vocation sous-régionale, en vue de participer  à ‘’l’éclosion des jeunes artistes du continent’’ a-t-elle dit.      

[- Auteur: "Gabon Culture" | - Source: "Gabon Culture" | - Photo source: "Gabon Culture"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article