COP 21 : Ali Bongo Ondimba plaide en faveur d’un accord universel contraignant

01-12-2015 08:51:55

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Le Président gabonaise, Ali Bongo Ondimba a plaidé lundi après-midi en faveur de la signature d'un accord universel pour limiter le réchauffement climatique global à deux degrés Celsius, en ce premier jour de la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) qui se tiendra jusqu'au 11 décembre.



« L'heure n'est plus au débat entre le Juste et l'Injuste. Tout le monde doit faire partiede la solution », a déclaré le président gabonais, quelques minutes seulement après avoir rendu hommage aux victimes des attentats qui ont frappé la France le 13 novembre. Dans son allocution, le président gabonais a réaffirmé que le Gabon agirait de concert avec la communauté internationale pour lutter contre le réchauffement de la planète. « Mon pays prendra toute sa part du fardeau de l’atténuation en réduisant de moitié ses émissions à l’horizon 2025 », a déclaré le Chef de l'Etat gabonais.

 

 

 

Parmi les principales mesures prises pour réduire la production de gaz à effet de  serre figurent la valorisation des gaz issus de la production pétrolière, le développement de l'énergie hydroélectrique pour atteindre un mix énergétique de 80% d'hydroélectricité et 20% de gaz. Mais aussi la protection de la forêt qui joue le rôle d'un véritable « puits carbone » pour le reste du monde. Enfin, l'adoption prochaine d'un Plan National d'Attribution des Terres ou PNAT, « pour agir sur la rationalisation de l’utilisation des terres. »

 

 

 

Ali Bongo Ondimba s'est également fait le messager des pays en voie de développement, confrontés à des difficultés pour lutter contre le changement climatique auquel ils sont pourtant très vulnérables. Le Chef de l'Etat gabonais a ainsi  appelé les pays industrialisés à « accentuer leurs actions en faveur des pays du sud par le transfert de technologies à des coûts soutenables dans les domaines de l'agriculture, de la foresterie et des énergies propres ».

 

 

 

Engagé depuis 2009 dans une politique de développement durable, le Gabon est le premier pays du continent africain à avoir affiché sa contribution nationale à la lutte contre le dérèglement climatique. Avec 88%  de son territoire recouvert par la forêt, le Gabon est le 2e puits de carbone du monde après la forêt amazonienne. Le pays absorbe ainsi 4 fois plus de Co2 qu’il n’en émet.

 

 

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article