Gabon-CAISTAB : Guy Christian Mavioga installé dans ses fonctions de PCA

20-11-2015 06:53:42

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Nommé récemment au poste de président du conseil d’administration de la caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), Guy Christian Mavioga, président du bloc démocratique chrétien (BDC) et porte-parole de la majorité républicaine pour l’émergence a officiellement pris ses fonctions le 19 novembre 2015 à Libreville.



Le nouveau promu s’est engagé à donner un  nouveau souffle à l’institution et à relancer véritablement la filière café-cacao : « Nous devons avoir le courage de relancer la filière café-cacao en visant  au moins une production de 10 000  tonnes  à l’horizon 2025. Nous devons sans réfléchir, nous engager dans le programme GRAINE, grâce aux cultures associées pour participer à l’autosuffisance alimentaire. Nous devons par ailleurs avoir un regard particulier sur la péréquation des consommations courantes, tant voulue par l’Etat gabonais depuis 40 ans. Sur le plan des hydrocarbures, il me semble urgent de trouver une solution efficace pour garantir à l’Etat un stock de sécurité de produits pétroliers pour une période de 3 mois », a-t-il déclaré.

 

De même, il a appelé à l’arrêt de la gabegie au sein de la CAISTAB « pour donner plus de dignité et d’équité à l’ensemble du personnel », invitant les uns et les autres  à plus de « cohésion » pour atteindre les objectifs fixés.

 

Le secrétaire général du ministère de l’économie qui a présidé la cérémonie d’installation du nouveau promu, en bon père de famille, n’a pas été avare de conseils : « Vous avez la charge de diriger, coordonner et manager cette institution. Un chef travaille avec tout le monde. Autour de vous, il y a des compétences et  c’est à vous d’être un bon manager, afin de permettre une bonne collaboration entre les personnels. Il ne s’agit pas d’une affaire de clan, de religion, de famille ni de parti politique, mais d’une entreprise qui est un outil de développement. Mettez-vous au travail et montrez que la CAISTAB a encore de l’avenir », a-t-il dit à l’endroit du nouveau PCA.

 

Le conseil d’administration de la CAISTAB a pour mission d’arrêter les comptes de chaque exercice, de préciser les objectifs de la société et l’orientation de l’administration et assurer le contrôle permanent de la gestion, selon le mode de direction retenu par le directeur général.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article