Ali Bongo Ondimba reçu par François Hollande

10-11-2015 21:56:43

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Le Président gabonais Ali Bongo Ondimba, a répondu à l’invitation du Président de la République française, François Hollande, à prendre part à un déjeuner dans le cadre de la préparation de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tient dans vingt jours à Paris.



A l’occasion d’une conférence de presse commune placée sous le thème « L’Afrique s’engage », Ali Bongo Ondimba a rappelé le lien fondamental entre les problèmes du climat et la question de l’énergie en Afrique : « C’est un double défi. Nous devons être capable de produire de l’énergie propre et accessible à tous ».

 

 

A moins de trois semaines de la conférence mondiale, Ali Bongo Ondimba, prévenant que « l’échec de Paris serait notre échec à tous », a souhaité saluer l’initiative de la France, confirmer la mobilisation du continent et annoncer que « l’Afrique serait au rendez-vous et parlerait d’une seule voix ».

 

 

Outre le Chef de l’Etat, ce déjeuner de travail a réuni au palais de l’Elysée ce mardi le Président de la République de Guinée, Alpha Condé, le Président de la République du Bénin, Thomas Boni Yayi, le Président de la République du Ghana, Jean Dramani Mahama et le Premier ministre de la République fédérale démocratique d’Ethiopie, Hailemariam Dessalegn,  en présence notamment de Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et du  Développement international, Ségolène Royal, ministre française de l’Ecologie, du  Développement durable et de l’Energie, de Nicolas Hulot, envoyé spécial pour la protection  de la planète et d’Akinwumi A. Adesina, président du groupe de la Banque africaine de développement.

 

 

Le 14 septembre dernier, les présidents gabonais et français avaient déjà pu échanger sur la question des changements climatiques. A cette occasion, François Hollande avait salué l’exemplarité de la République gabonaise - premier pays africain à avoir présenté sa Contribution prévue déterminée au niveau national - et confirmé l’engagement de la France à poursuivre et amplifier son appui au développement durable du Gabon, qu’il s’agisse de promouvoir l’observation, la protection et la gestion durable des forêts, les transports propres ou encore l’aménagement urbain.

 

 

Le Président Ali Bongo Ondimba prendra part demain au Sommet de La Valette sur la migration.

 

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article