Ali Bongo Ondimba lance le programme GRAINE dans la Ngounié

05-11-2015 07:12:34

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Le Président gabonais Ali Bongo Ondimba a procédé le 3 novembre 2015,  à Ndendé au lancement officiel du programme GRAINE (Gabonaise des Réalisations Agricoles et des Initiatives des Nationaux Engagés) dans la province de la Ngounié (Sud).

 



Accompagné d’une délégation composée des membres du gouvernement et des personnalités de la classe politique, le Chef de l’Etat a remis en mains propres les premiers agréments et titres fonciers aux différentes coopératives bénéficiaires du programme dans ce département de la Dola.

 

 

 

Au total ce sont 43 associations, soit 1 066 compatriotes dont 429 hommes et 637 femmes qui font dorénavant partie de ce programme agricole d’envergure dont l’objectif à long terme est d’assurer la sécurité alimentaire du pays. Par ailleurs les 5 titres fonciers remis,  couvrent une surface totale de 2 318 hectares.

 

 

 

Après avoir écouté les différents discours qui traduisent une véritable adhésion des populations à ce projet, le Président de la République a demandé aux uns et aux autres d’être des véritables acteurs du changement : « Nous allons apporter le changement et vous êtes ce changement », a-t-il déclaré.

 

 

 

Le Président de la République a promis la construction d’un marché dans chaque province où le programme sera implanté ; ce afin de permettre aux femmes d’écouler les productions issues de leurs plantations.

 

 

 

La visite des sites des coopératives de Dilolo, Mourembou et la pépinière Sotrader de Fera, où le geste symbolique de planter une graine a été exécuté par le Président de la  République, a constitué le point final de cette journée.

 

 

 

Après l’Ogooué Ivindo et le Woleu Ntem, la province de la Ngounié est la troisième à accueillir ce programme qui a vu déjà 54 gabonais allés en formation aux techniques agricoles en Malaisie. Une initiative qui devrait se poursuivre avec le départ de la  deuxième promotion composée exclusivement de femmes (60 au total).

 

 

Lancé il y a seulement dix mois, le programme G.R.A.I.N.E. a permis la création de 627 emplois directs et 489 emplois indirects et permis la mise en place de cinq centres régionaux ouverts dans les villes de Makokou, Oyem, Koulamoutou, Franceville et Ndendé.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article