Poésie : les talents de l’indépendance 2015

05-10-2015 23:38:16

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

La première édition du concours national de poésie dénommé « Les poèmes de l’indépendance « organisée du 3 au 27 août 2015 par la commission nationale d’organisation et de gestion des événements et manifestations à caractère national et international (CNOGEMCNI), avec l’appui technique des Editions Amaya a eu un franc succès.



Les lauréats de cette première épreuve littéraire nationale, organisée dans le cadre de la commémoration de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale ont été récompensés le 30 septembre 2015, au cours d’une cérémonie officielle à laquelle prenaient part les cadres du ministère de la Culture, les écrivains, les étudiants, élèves et de nombreux hommes de lettres.

 

Neuf lauréats, neuf provinces

 

Les lauréats étaient au nombre de 9 et représentaient les 9 provinces du Gabon. Il s’agit par ordre alphabétique de Bekale Elvire, Bouchedi Nzouanga, Eya Stéphane, Feudjo David Legrand, Issa Kalatchou Stevy, Kassa Chancelle Jessica, Nkoghe Ondo Tony, Obiang François et Moïse Tchibouangamoussa. Le jury du concours, présidé par le professeur Didier Taba Odounga a enregistré 132 postulants, pour ne retenir que 43 tapuscrits, après une sélection rigoureuse, conformément aux critères retenus.

 

La participation à ce concours de poésie organisé sous le thème : «  Le Gabon, un peuple, une histoire : 55 ans d’indépendance » était gratuite et ouverte à toutes les personnes résidant au Gabon, mais interdite aux membres des familles des membres du jury et du comité d’organisation par souci d’éthique.

 

Les heureux gagnants du concours ont eu droit à de nombreuses récompenses offertes par les Editions Amaya, le ministère de la Culture et la direction générale des archives du Gabon. Il s’agit entre autres des ordinateurs, les tablettes numériques, des livres, des clefs internet, des clés USB et bien d’autres lots.

 

Publication d’un recueil de poèmes

 

Les poèmes des lauréats ont été compilés en un recueil et publiés gracieusement par les Editions Amaya en 500 exemplaires.  Ces poèmes, selon la fondatrice de la maison d’édition susmentionnée, Solange Andagui Bongo Ayouma, représentent «  la totalité des interrogations et des certitudes des auteurs quant au devenir de notre pays » et illustrent « leur foi profonde dans la nécessité de construire un Gabon pluriel, capable de triompher de tous les défis du présent. »

 

L’organisation du concours national de poésie vise à promouvoir la littérature gabonaise  et à permettre l’éclosion des talents littéraire, rappelle-t-on.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article