L’hémorragie de la délivrance, première cause de la mortalité maternelle au Gabon

16-06-2015 22:07:16

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

L’hémorragie de la délivrance est la première cause de la mortalité maternelle au Gabon, a souligné le 15 juin 2015, Astrid Bongo Kadoyi Fanguinoveny, directeur adjoint du centre national de transfusion sanguine.



L’hémorragie de la délivrance est la première cause de la mortalité maternelle au Gabon, a souligné le 15 juin 2015, Astrid Bongo Kadoyi Fanguinoveny, directeur adjoint du centre national de transfusion sanguine (CNTS), à l’occasion de la célébration au Gabon de la 12e journée mondiale du donneur du sang. La responsable numéro 2 du CNTS montrait ainsi la nécessité pour les populations de participer régulièrement aux campagnes de don de sang organisées par les pouvoirs publics, afin de « sauver des vies ».

 

Le nombre de poches de sang disponibles n’est pas important, alors que la demande est croissante. «  Il faut des poches de sang pour sauver la vie des femmes lors des accouchements difficiles. De même pour les insuffisants rénaux, les accidentés  graves et les enfants de moins de 5 ans anémiés pour cause de paludisme sévère », explique le directeur adjoint du CNTS.

 

Les besoins en sang sont estimés à 80 000 poches par an au Gabon. En 2014, le CNTS n’a reçu en moyenne que 21 000 poches saines, pour 24 277 dons. « Le sang est une ressource rare et très couteuse  et les donneurs ne sont pas nombreux pour des raisons culturelles. Il y a un travail de sensibilisation à faire. Les gens pensent que le sang  que nous recueillons est utilisé à des fins fétichistes. Ce n’est heureusement pas le cas. C’est pour sauver des vies », expliquent les responsables du CNTS, invitant les populations à devenir des donneurs volontaires de sang.

 

Une poche de sang coûte 10 000 FCFA au CNTS.  Ce coût pourrait être revu à la baisse dans un proche avenir, en raison d’une probable convention entre l’institution chargée de la transfusion sanguine et la caisse nationale de maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

 

Rappelons que la célébration de la 12e journée mondiale du donneur de sang, qui avait pour thème : « Merci de me sauver la vie » a donné lieu à Libreville, à une vaste campagne de don de sang, avec remise de diplômes aux meilleurs donneurs bénévoles.

 

 

 

 

 

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article