Littérature : un colloque littéraire en hommage à Papa Samba Diop

24-04-2014 22:25:40

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Le département de lettres modernes de l’université Omar Bongo (UOB), en partenariat avec le département de littérature, des sciences du langage et de la communication et les éditions Odem organise depuis ce jeudi à l’UOB un colloque littéraire en hommage à l’écrivain Sénégalais le professeur Papa Samba Diop.



Les travaux du colloque littéraire organisé  en hommage au professeur Papa Samba Diop ont débuté ce jeudi matin à l’université Omar Bongo, à Libreville, sous la présidence scientifique du professeur Romuald Fonkoua de l’université Paris-Sorbonne(France). C’est le recteur de l’UOB, Marc Louis Ropivia qui a donné le coup d’envoi de ces assises littéraires.

Une table ronde sur le thème : ‘’l’ethnologue et le sage’’, animé par les écrivains Samy Tchak et Joseph Tonda  a été organisé au premier jour de ce colloque. Il y a eu également des communications sur de nombreux thèmes. Entre autres, ‘’Le sens de la polyphonie dans le roman africain francophone’’, animé par Alice Delphine Tang, ‘’Intertextualité, clichés, pastiches et parodies dans le roman africain francophone’’ présenté par Nicolas Mba-Nzué de l’UOB et ‘’ La représentation picturale et poétique dans Cyr@no de Bessora’’ exposé par Marima Ondo de l’ENS.

D’autres communications sont prévues pour vendredi, avant la lecture du rapport final du colloque. Didier Taba Odouga (UOB) devrait par exemple présenter un exposé sur le thème : ‘’Lire les cultures endogènes dans la littérature gabonaise’’ et Marie Rose Abomo Maurin (Yaoundé I) plancher sur ‘’Ces voleurs de langue’’.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article