Le PSG remporte la 18e édition du Trophée des Champions

04-08-2013 01:16:33

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Libreville, (Ogooueinfos.com) - Le Paris Saint germain a remporté ce soir au stade de l’Amitié à Libreville, la 18e édition du Trophée des Champions, en battant les Girondins de Bordeaux par 2 buts contre 1.



Le PSG a remporté ce soir au stade de l’Amitié à Libreville, la 18e édition du Trophée des Champions, après un match difficile contre Bordeaux.  Menés au score (1-0) jusqu'à la 80e minute de jeu, les garçons de Laurent Blanc sont revenu au score et renversé la vapeur grâce aux réalisations d’ Ongenda Hervin et de Da Costa Alex. Le but bordelais a été marqué par Saivet Henri.

Les Librevillois aiment le football français. Ils ont rempli dimanche le stade de l’Amitié pour voir leurs idoles du PSG et de Bordeaux faire la démonstration de leurs grands talents. Il y avait près de 38 000 spectateurs pour 40 000 places. Du jamais vu depuis la construction du stade de l’Amitié. Même les  matchs de la CAN 2012 n’ont pas drainé autant de monde.  Le public s’est régalé du beau football livré par des acteurs tels que Ziatan, Alex et Ongenda du coté du PSG ou Saivet, Obraniak et Sertic Grgory pour Bordeaux.

‘’Nous voulons gagner ce trophée. Nos ambitions sont importants’, a déclaré à la veille du match le coach parisien, Laurent Blanc. Les Parisiens ne sont pas arrivés à Libreville pour une balade touristique. Leurs ambitions étaient claires. Et dès l’entame de la rencontre ils voulaient déjà faire bouger les filets bordelais. Lavezzi, Ziatan et Rodrigues Moura  Dias Da Costa Alex étaient déjà à l’œuvre pour faire la différence. Mais Bordeaux ne se laisse pas faire. Il compte sur les contre-attaques et essaie de temporiser le jeu, en cherchant la faille. Maurice Belay, André Biyogo Poko, Ludovic Obraniak cherchent la solution pour marquer le premier but, mais c’est Saivet Henri qui la trouve à la 38e minute. Bordeaux mène (1-0). Le stade de l’Amitié est débout. C’’est un tonnerre d’applaudissement. On aperçoit même le couple présidentiel gabonais, sourire aux lèvres. L’équipe de l’enfant du pays (André Poko) vient de prendre l’avantage au score.

Les deux équipes vont se séparer pour la première manche sur ce score. Laurent Blanc va profiter certainement de la pause pour réajuster sa stratégie. Et une dizaine de minutes après le début de la 2e partie du match, il va jeter du sang neuf dans son équipe. Ce quoi va changer le cours de la rencontre. Verratti Marco remplace Motta Thiago, Coman Kingsley entre à la place de Moura Da Silva Lucas et Ongenda Hervin prend la place de Pastore Javier.  Les Parisiens reprennent peu à peu la direction de la rencontre. Entre temps, André Boyogo Poko, élu l’homme du match manque de saler le score, alors qu’il se trouve nez-à-nez avec le gardien parisien Sirigu Salvatore. 

Ibrahimoviv Ziatan concrétise la pression du PSG. Il marque d’un coup de tète, mais son bu sera refusé. Le match s’emballe. Trois minutes après Ongenda Hervin entré tardivement dans la partie va marquer le but égalisateur (1-1) à la 82e minute. C’est l’euphorie au stade de l’Amitié. La pression parisienne monte et dans le temps additionnel, Alex marque le but de la victoire parisienne (2-1). Laurent Blanc vient de gagner son premier match et son premier trophée avec le PSG.

‘’L’objectif de ce soir était de gagner. C’était très dur. On a déjà un aperçu de ce qui nous attend pendant la saison. Il faudra être hypermotivés et meilleurs  techniquement pour pouvoir mettre en difficultés nos futurs adversaires. Je suis heureux de gagner ce trophée, tout comme les joueurs. L’ambiance était très bonne’’, a déclaré Laurent Blanc lors de la conférence, après le match.

‘’On aurait souhaité gagner ce match, mais comme je l’ai dit déjà, le plus important était de gagner le match il y a deux mois en finale de coupe de France. On perd avec beaucoup d’enseignements positifs. Je pense qu’il y a des choses à rectifier’’, a concédé Francis Gillot, ajoutant que la défaite de Bordeaux s’explique par de nombreuses absences et blessures de joueurs

 

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article