Blanc exprime la rage de rempoter le 1er Trophée des champions organisé en terre africaine

03-08-2013 15:18:38

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Libreville, (Ogooueinfos.com) - Le coach de Paris Saint Germain, Laurent Blanc a déclaré vendredi au stade de l’Amitié à Libreville au cours d’une conférence de presse, la rage de son équipe à remporter le 1er Trophée des champions organisé en terre africaine, évoquant de meilleures conditions de préparation. ‘’C’est un trophée et Paris veut le gagner’’, a lancé l’entraineur du PSG.



 ‘’ On s’est bien préparé pour la saison. Nos objectifs sont importants pour le championnat, la coupe nationale et la champions league. Et il y a le trophée des champions à une semaine du début du championnat. C’est un trophée et Paris veut le gagner’’, a lancé Laurent Blanc. Si la prédiction du coach parisien se réalise, ce sera une bonne entame de saison pour l’équipe championne de France.

‘’Nous avons voyagé dans des conditions optimales.  Je m’attendais sincèrement à voir beaucoup plus de chaleur et d’humidité, mais je suis fort agréablement surpris du climat qui règne ici à Libreville. On sait depuis très longtemps qu’on va jouer ce match le 3 août à Libreville et je pense que les deux équipes ont fait une préparation conséquente’’, a ajouté le coach du PSG, reconnaissant tout de même qu’il faut encore  à son équipe environ 3 à 4 matchs de compétition pour atteindre un niveau maximum de préparation, dans le cadre notamment du championnat de France qui démarre dans une semaine.

Gillot baisse la tête face au PSG

Le coach des Girondins de Bordeaux, Francis Gillot s’est montré par contre un peu pessimiste quant à l’issue de la rencontre de ce soir. Il redoute notamment la foudre des attaquants parisiens. ‘’Avec une attaque comme celle de Paris Saint Germain,  on a de quoi être inquiet. Mais avec la préparation, on ne peut pas prédire de ce qui va se passer demain. Je fais  confiance à ceux qui sont là.   Ce n’est peut-être pas la meilleure équipe que je vais aligner demain, mais c’est une équipe qui va jouer à un moment ou un autre dans la saison’’, a déclaré pour sa part Francis Gillot, entraineur des Girondins de Bordeaux. Sa stratégie, a-t-il expliqué au cours de la conférence de presse qu’il a donnée samedi sera d’exploiter les ballons perdus de son adversaire. C’est une tactique de contre-attaque qu’il compte mettre en place, pour exploiter les erreurs des joueurs du PSG, qui ont fait leur première séance d’entraînement vendredi peu avant 18 heures au stade de l’Amitié de Libreville.

Des billets de stade pour les jeunes des quartiers pauvres

Rappelons que les deux formations françaises qui disputeront le Trophée des Champions ce samedi à 19h30 ont visité quelques orphelinats de Libreville avec remise de dons. Un préau à l’orphelinat Arc-en-ciel, portant le nom de l’international gabonais de Bordeaux, André Biyogo Poko a même été inauguré à l’occasion. ‘’C’est l’un des plus grands moments que j’aurai eu à vivre dans ma carrière et dans ma vie. Je suis heureux d’être là parmi ces enfants qui n’ont pas connu une enfance facile. J’espère que le fait de nous voir aujourd’hui leur donnera la force de travailler et d’aller le plus loin possible dans leur existence’’, a souligné André Biyogo Poko.

La fondation de la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimaba a offert 1000 billets  d’entrée au stade aux enfants des quartiers sous intégrés de Libreville, rappelle-t-on. Ce geste a été hautement salué par les bénéficiaires.

 

 

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article