Le Gabon accueille une conférence islamique internationale

03-04-2013 22:24:45

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OILibreville (OI) - Une conférence islamique internationale sur le thème : « Rôle des mosquées dans les réformes sociétales s’est ouvert mercredi, à Libreville, sous les auspices de la Ligue islamique mondiale et le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), annonce une dépêche de l’AGP.

La conférence qui enregistre un hôte de marque, le docteur Abdullah Bin Abdul-Muhsine Aturki, secrétaire général de la ligue islamique mondiale, planche depuis cette matinée sur des exposés des orateurs de haut niveau du monde musulman.

Un des exposés a été la revivification du rôle de la mosquée, donné par érudit gabonais, Ali Ackbar Onanga, conseiller du raïs de la communauté musulman du Gabon, Ali Bongo Ondimba ;

Pour sa part, le président du CSAIG, Ismaël Océni Ossa, par ailleurs iman de la mosquée Hassan II est revenu sur les travers constaté actuellement au sein des moquées.

« A l’avènement de l’islam, la mosquée n’était pas ce en quoi elle est transformée aujourd’hui. La mosquée à cette époque, représentait le lieu de départ de cette grâce dont jouit aujourd’hui le monde musulman. C’était le lieu qui rend tous les hommes égaux, celui de la liberté où l’on peut s’exprimer, et aussi le lieu de l’élévation spirituelle », a expliqué l’iman Océni Ossa.

D’autres exposés sont prévus pour la journée de jeudi, également date de la clôture de la conférence. Il s’agit des thèmes suivants : « Les défis de l’action de la mosquée et les perspectives de son développement », « La formation de l’orateur et de l’iman » et « La complémentarité du rôle de la mosquée et des institutions éducatives ».

L’islam est la deuxième religion monothéiste pratiquée au Gabon, après le christianisme.

Les musulmans représentent moins de 2% de la population gabonaise estimée à 1,5 million d’habitants.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article