Deuxième édition du Symposium international de sculpture sur bois de Libreville - 23 juillet-7 août 2013

02-04-2013 20:46:02

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OILibreville (OI) - La 2ème édition du Symposium international de sculpture sur bois de Libreville va se tenir du 23 juillet au 7 août 2013. Découvrez ici toutes les informations pratiques concernant cet événement; mais aussi le règlement et la fiche d'inscription.

Le contexte :

Le Symposium international de sculpture sur bois de Libreville (SISBL) s’inscrit dans le cadre des activités majeures des Rencontres culturelles et artistiques de Libreville. Placé sous le haut patronage du Chef de l’Etat et initié par le Ministère en charge de la Culture, ce Symposium s’inscrit dans la vision du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, contenue dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), faire de Libreville un pôle culturel majeur.

Le cadre :

Il s’agit d’un moment essentiel qui donne à la matière, au bois, toute sa vitalité en tant que source féconde de l’imaginaire, exprimée dans la réalisation de sculptures sur plusieurs essences. Cette 2ème édition du Symposium international de sculpture sur bois de Libreville constitue un évènement qui invite, à la fois, à la contemplation et à une profonde réflexion portant sur la contribution de la création artistique dans l’économie nationale, à l’émergence du Gabon comme terre de dialogue des civilisations, d’inter et de transculturalité.

Les objectifs :

Le Symposium international de Sculpture sur bois de Libreville procède du renforcement de l’offre culturelle du Gabon. Il poursuit les objectifs suivants :  

·         Faire de Libreville un pôle culturel majeur ;

 ·         Promouvoir la créativité ; •

·         Favoriser les rencontres des cultures et l’échange d’expériences ;

·         Vulgariser la sculpture notamment celle sur le bois tout en valorisant les essences forestières gabonaises.

Les participants :

Les participants attendus à cette 2ème édition sont les artistes sculpteurs gabonais et ceux issus des pays partenaires.

Les cibles :

Les cibles sont les suivantes : la population gabonaise en général, les institutionnels et, en cœur de cibles, les jeunes et scolaires gabonais qui développent des aptitudes ou qui sont attirés par les carrières artistiques.Les autres cibles visées sont toutes les communautés et le grand public, les représentations diplomatiques et la diaspora, via Internet.

Les résultats escomptés :

Un symposium international qui :

·         Protège et valorise le patrimoine et l’identité culturelle ;  

·         Promeut la sculpture sur bois et s’arrime au « Gabon vert » et au « Gabon des services » ; 

·         Valorise le génie créateur gabonais et vulgarise, au plan international, la sculpture contemporaine locale ;

·         Promeut le dialogue des civilisations et la transculturalité.

Le concept :

·         Un appel à candidature pour sélectionner dix (10) artistes à l’international et cinq (5) artistes au niveau local (de nationalité gabonaise) ;

·         Un jury sélectionnera quinze (15) candidatures. Les sculpteurs seront retenus à partir de critères de sélection définis par le règlement intérieur ;

 ·         La réalisation des sculptures (dans des billots de bois de diverses essences offerts par le Comité d’organisation) qui deviendront propriété du Ministère en charge de la Culture

.Quelques partis-pris :

Ce Symposium développe un concept qui marie à la fois la richesse de la matière (bois), l’identité culturelle et l’environnement du créateur en action.D’autres événements culturels complémentaires gravitent autour du symposium :

·         des expositions grand public ;

·         Des ateliers jeunesse ;

·         Des animations thématiques en relation avec le sujet.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article