Faire reculer la malnutrition, c’est faire avancer les droits de l’enfant

15-12-2008 17:29:44

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

Gabon CultureChaque année, 3 à 5 millions d’enfants meurent avant l’âge de cinq ans à cause de la malnutrition. Des réponses efficaces existent, de nouveaux produits thérapeutiques donnent des résultats, des stratégies nationales se construisent, mais les fonds manquent.

La dénutrition est la cause sous-jacente de la moitié des décès d’enfants de moins de 5 ans dans le monde. Comme l’explique Félicité Tchibindat, conseillère nutrition au bureau Unicef d’Afrique de l’ouest et du centre, Les enfants affaiblis par la faim ont beaucoup plus de mal que les autres à résister au paludisme, à la pneumonie, à la diarrhée, à la rougeole, et décèdent beaucoup plus facilement. D’ailleurs, le quart des décès chez les enfants de moins de 5 ans se produit dès le premier mois de leur vie, parce qu’ils pèsent parfois moins de 2,5 kg à la naissance du fait d’une mère sous alimentée.

Quelques chiffres :· 16% des nourrissons du monde en développement (et 29% d’entre eux en Asie du sud) souffrent d’insuffisance pondérale à la naissance (moins de 2,5 kg).· Ainsi 19 millions souffrent d’insuffisance pondérale à la naissance dans le monde en développement : 8,3 en Inde, 2,7 en Asie du Sud (hors Inde), 4,1 millions en Afrique subsaharienne.· 32% des enfants de moins de 5 ans vivant dans les pays en développement accusent un retard de croissance en raison de la malnutrition chronique (46% en Asie du sud, 38% en Afrique subsaharienne, 25% au Moyen-Orient et en Afrique du Nord).L’Unicef est l’un des principaux acteurs de la lutte contre la malnutrition, et prône une approche intégrée avec un continuum de soins de la mère et de l’enfant : l’Unicef encourage l’allaitement maternel dès les premiers instants de la vie, développe des programmes en faveur de la santé de la mère et de l’enfant, l’Unicef est leader sur les questions d’eau et d’assainissement, enfin l’Unicef a pour mandat la réponse à la malnutrition aiguë sévère.De nouveaux produits, les pâtes nutritives thérapeutiques prêtes à l’emploi, comme le plumpy nut, transforment aujourd’hui la réponse à la malnutrition. En 2007, l’Unicef a fourni des pâtes nutritives de ce type à 46 pays. D’ici la fin 2008, 10 usines de production locale auront été homologuées (et soutenues financièrement) par l’Unicef.En Ethiopie, l’Unicef et ses partenaires ont mis en place depuis 2003 une réponse graduée : hospitalisation des enfants souffrant de malnutrition sévère et de complications (lait thérapeutique distribué par sonde pour les cas les plus graves), distribution d’aliments (comme le plumpy nut) pour les cas moins graves, enfin grand programme de nutrition décentralisé auprès des familles.Les nouveaux produits thérapeutiques sont utilisés contre la malnutrition aiguë sévère et également dans les cas de malnutrition aiguë modérée afin d’empêcher que le statut nutritionnel de l’enfant ne s’aggrave. 

[- Auteur: "www.infosdelaplante.org" | - Source: "www.infosdelaplante.org" | - Photo source: "www.infosdelaplante.org"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article