Milijana Jovic :’’Nous devons découvrir et faire découvrir le Gabon’’

06-03-2011 13:29:20

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Libreville, (OI) – La directrice de l’école franco-britannique,  madame Milijana Jovic, qui vient de boucler une excursion de 48 heures à la Pointe Denis avec une trentaine d’élèves de cet établissement, a estimé que la volonté de découvrir et de faire découvrir le pays devrait être la chose la  mieux partagée  par les Gabonais et les amis du Gabon.



‘’Nous devons découvrir nous-mêmes le Gabon, ensuite le faire découvrir aux autres’’, a suggéré la directrice de l’établissement.

‘’Nous n’avons jamais pensé au tourisme. Tout était facile et léger avec la manne pétrolière; mais le temps est venu d’explorer d’autres domaines économiques clé, dont le tourisme et les activités annexes’’, a-t-elle souligné.

C’est dans cette veine que madame Jovic  a expliqué que la faune, la flore, l’artisanat, l’art culinaire du Gabon et d’autres facettes de la culture du pays peuvent intéresser les visiteurs étrangers, qui sont régulièrement en quête de paysages de rêve et de sites pittoresques.   

‘’Sans aucun doute, le Gabon émergent sera l’une des principales destinations d’Afrique d’ici quelques années, à condition que les politiques et les promoteurs privés mettent en place de véritables politiques de développement du tourisme’’ a-t-elle suggéré.

Sur un tout autre plan, elle a invité les parents d’élèves et les responsables d’établissements scolaires à inciter les jeunes à faire des sorties éducatives en forêt, dans le cadre de la mise en œuvre de programmes d’éducation environnementale et de protection de la nature.

‘’Il faut sensibiliser les enfants sur les dangers de la déforestation et les enjeux de la préservation des écosystèmes, a-t-elle conclu, avant d’annoncer qu’après la Pointe Denis, la forêt classée de la Mondah sera la prochaine destination des élèves de l’établissement dont elle a la charge.

 

 

 

 

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article