Gabon : une famille de 5 personnes meurt dans un incendie à Libreville

17-01-2011 17:55:38

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OILibreville, (OI) – Une famille de 5 personnes dont le père, Claude Tanié, la mère, Jeanne d’Arc Kanfo et leurs trois enfants, tous de nationalité camerounaise,  est passée de vie à trépas dans un incendie dans la nuit du 16 au 17 janvier 2011, au quartier Sorbonne, dans le deuxième arrondissement de Libreville. Les populations, notamment les voisins, les amis et les parents des victimes sont inconsolables.

Selon les témoins, c’est une bougie allumée vers 21 heures, à la suite d’une coupure d’électricité qui serait à l’origine de ce drame qui a causé la mort de toute une famille.

 

‘’ C’est une bougie allumée hier, après la coupure d’électricité par un adolescent qui a causé l’incendie ayant entrainé la mort de toute la famille. Les choses sont allées très vite parce ce que la maison des victimes était en planches’’, a raconté, Yves Fonkou, témoin et parent des disparus.

 

‘’ Nous avons tout essayé pour éteindre le feu et  sauver la vie des victimes, mais les choses n’étaient pas faciles d’autant plus que les robinets d’eau étaient à sec dans le quartier ’’, a souligné un autre témoin du drame, pointant d’un doigt accusateur la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

 

Selon les témoins, sans l’intervention des soldats du feu, qui ont circonscrit rapidement les flammes, plusieurs maisons d’habitation se seraient embrasées dans ce quartier avant l’aube.

 

L’incendie a fait également de nombreux dégâts matériels. Et selon des sources concordantes, les parents des victimes n’ont rien récupéré. Le poste téléviseur, le congélateur, les lits et matelas, ainsi que de nombreux appareils électro-ménagers qu’utilisaient M. Tanié, sa femme et ses enfants ont été totalement consumés par les flammes.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article